Le foyer « Father’s Home » fut inauguré en février 1994 lors de la première conférence pour l’Unité de l’Homme tenue à Kirpal Sagar.

En Inde, à cause de la pauvreté, la plupart des personnes âgées ne vivent pas une vie confortable, même lorsqu’ils sont aimés de leur famille. Un foyer adapté est réellement une nécessité de ce temps. La longue expérience de vie des personnes âgées en font une source de connaissances et de partage inépuisables. Pour ceux qui sont en condition de transmettre leurs compétences, leurs expériences professionnelles peuvent aussi être extrêmement utiles aux apprentis dans le cadre du projet.

Kirpal Sagar leur offre aussi la possibilité d’approfondir le sens de la vie, pour qu’ils puissent comprendre ce qui leur avait parfois échappé jusque-là et ce afin d’achever leur parcours de vie dans la sérénité. Ils peuvent prendre part aux diverses activités du projet et leur engagement volontaire effectué dans une atmosphère de bienveillance matérielle et spirituelle est pour eux une source de satisfaction et leur permet d’oublier les soucis quotidiens.

Le Dr Harbhajan Singh disait au sujet d’un couple âgé qui vivait dans le foyer : «Ils ont eu 5 enfants qui ont tous réussi à mener une vie confortable mais ne s’occupaient pas de leurs parents. Il vint un temps où la mère tomba malade et voulu voir ses enfants. Ils ne vinrent qu’après dix jours. La mère était dans un état préoccupant; elle les accueilli avec affection, et après leur départ elle quitta ce monde. On demanda au mari où envoyer le corps de sa femme pour les funérailles, et il se mit à sangloter ; « c’est parce qu’il n’y a aucun de nos fils pour s’occuper de nous que nous avons souhaité venir ici. Je n’ai plus personne, faites le nécessaire à ma place.»

La crémation eut lieu conformément à leur croyance, et nous nous sommes rendus à Hardwar pour abandonner les cendres de la défunte dans le Gange. Nous avons demandé à sa famille « que souhaitez-vous d’autre ? » ils répondirent qu’ils voulaient une lecture du Ramayana. J’ai donné suite et nous avons fait venir quatre personnes d’Amritsar compétentes pour cette cérémonie. Ils nous demandèrent aussi de participer au rituel, ce que nous avons fait tous ensemble. Plusieurs religieux hindous, Yogis, Rishis et Munis vinrent également. Quand la famille retourna à Amritsar, ils dirent «les gens parlent beaucoup de l’unité, mais si vous voulez la voir cette unité, allez à Kirpal Sagar.» Ainsi l’enseignement et le nom de Kirpal Sagar circulèrent partout dans la région.

Ceux dont personne ne souhaitait la présence, Sant Kirpal Singh avait à cœur de les aider et de les prendre en charge, au nom de l'amour de Dieu pour tous les délaissés.

c fathershome neu01

Here is not any distinction between young and old. We take all human beings on the level of soul, and on the level of soul we love each other.

Dr Harbhajan Singh

c-fathers-home-03
c-fathers-home-01